Top
Title
 / VAR & Vidéo Asssitance  / POUR ou CONTRE la VAR. Le point de vue de Jean Marc Furlan.

POUR ou CONTRE la VAR. Le point de vue de Jean Marc Furlan.

CONTRE la VAR. Jean Marc Furlan, l’entraineur de l’AJA Auxerre, se déclare sans ambiguïté contre la VAR.

C’est l’histoire d’une rencontre ratée, une rencontre dont je me faisais une joie lors du Salon Cultursport, autour du livre sportif à Toucy dans l’Yonne, les 30 et 31 octobre 2021. Nous étions invités lors de table ronde au sujet de la VAR. Jean-Marc Furlan n’a pas pu se libérer, deux entrainements ce week-end là pour préparer le match du lundi soir à Valencienne… son 598e match en tant qu’entraineur ! Avec un record de quatre montées en Ligue 2, il est un acteur privilégié d’une Ligue 2 professionnelle sans la VAR !

Il a pris le temps de nous livrer ses sentiments sur la VAR, sous le trait d’une brillante communication orale, de 4 minutes 44, enregistrée et filmée dans la salle de presse de l’AJA Auxerre, le 29 octobre 2021.  Dans ses mains lors de cette communication, mon livre VAR ? le miroir aux alouettes ! Merci à Benoit Jacquelin, journaliste à l’Yonne Républicaine, de lui avoir transmis mon ouvrage.

C’est avec un grand plaisir, que je me permets aujourd’hui de vous restituer, les mots d’un entraineur, amoureux du beau jeu, d’un spectateur averti à la recherche des émotions, et d’un homme acteur d’un football imprévisible et sans la VAR !

« Vous avez en face de vous quelqu’un qui sait, que l’histoire du football, est une histoire où les injustices depuis 150 ans existent. Et il se trouve qu’avec avec la VAR on n’a pas réglé ses injustices. Moi j’étais beaucoup plus pour l’avis de Michel Platini, qui souhaitait crée des emplois et jouer avec cinq arbitres.

Je pense que la VAR n’a réglé aucun problème sur le plan des injustices !

Et même encore plus grave, je connais autour de moi des jeunes qui me disent nous n’irons pas dans les matchs où il y a la VAR. Parce que l’on s’est rendu compte qu’il y a beaucoup de polémiques, et cela ne résout en rien les injustices. Si vous mettez par exemple, et on l’a déjà fait, devant les images d’un penalty 20 arbitres de haut niveau, 10 vont dire penalty et 10 vont dire il n’y a pas penalty.

Moi je suis pour l’incertitude, l’aléatoire et l’imprévisibilité du football qui a toujours existé.

Et en plus le gros risque qu’il peut y avoir avec cette histoire de VAR, c’est surtout qu’il peut y avoir quelque part un football des riches et un football des pauvres. Parce que l’on ne pourra pas effectivement mettre la VAR, dans les divisions de Ligue 2, de nationale, de nationale 2, de nationale 3 et dans tous les pays, parce qu’il faut beaucoup de moyens.

Et surtout, je suis moi de l’avis de Michel Platini, cela enlève en plus les émotions, les émotions très très forte. Le dernier match que j’ai vu Marseille- PSG (1-1, 24 octobre 2021, 11e journée) normalement cela doit finir à un à un. En fait beaucoup d’émotion dans le match parce qu’il y a deux buts, mais les deux buts sont refusés par la VAR et tu te rends compte à partir d’un moment quand tu es dans le public, que toutes ces émotions s’enlèvent, toute cette rancœur revient parce que l’on a fait intervenir la VAR !

Je pense sincèrement, que depuis la nuit des temps notre sport est ainsi. C’est l’un des rares sport au monde, ou l’injustice, l’incertitude existe.

Tous les sociologues, tous les intellectuels, théoriciens du football l’ont toujours dit, c’est un sport éminemment aléatoire et imprévisible et injuste. La VAR n’a rien réglé et cela enlève énormément d’émotions.

Ce qui me fait très très peur, alors qu’on doit faire un football uni, avec les mêmes règles, on se dirige vers autre chose. On risque dans l’avenir de faire des stades vides, parce que tu as enlevé des émotions, parce que tu es capable d’arrêter un match pendant six, sept minutes ou huit minutes !

Et c’est la même chose au rugby, moi je viens d’un pays du rugby, mes copains qui ne veulent plus aller au stade parce que tu arrêtes le match 6 à 7 minutes pour prendre une décision télévisuelle.

Cela risque d’enlever beaucoup d’émotion, beaucoup de joie et d’éléments très fort dans le football et donc moi je suis résolument contre.

Je fais partie de ceux qui comme Michel Platini pense qu’il fallait plutôt rajouter des Arbitres derrière les buts. Donc je suis de son avis et pour moi pas de VAR je suis CONTRE !

Et plutôt un arbitrage humain avec des arbitres, peut-être à la retraite, des arbitres qui sont derrière les buts et qui prennent leurs décisions.

Voilà mon avis merci à vous merci beaucoup. »

Jean Marc Furlan le 28 octobre 2021.

No Comments

Post a Comment